Remplacer ses lunettes de vue à prix avantageux

Les lunettes de vue sont des dispositifs médicaux contribuant à corriger les problèmes visuels. En France, plus de 70% de la population porte des lunettes de vue. Ce nombre élevé de demandes contraste pourtant avec le coût élevé des offres disponibles. De nouveaux magasins d’optique proposent désormais des lunettes de vue à petit prix à la portée de tout le monde.

Le coût moyen des lunettes de vue

Le prix moyen de lunettes de vue, verres et monture comprise, varie de 260 euros à 530 euros selon le type de verres correcteurs. Le montant pris en charge par la mutuelle santé pour un reste à charge zéro est pourtant de 150 euros à 200 euros. Cette différence oblige les patients à choisir les modèles les plus basiques de monture. De plus, les traitements supplémentaires des verres afin d’obtenir des verres de meilleure qualité et individualisés comme un amincissement,  une action contre : les rayures, les salissures,  les buées, la lumière bleue produite par les écrans numériques, etc. sont limités, voire impossible à cause du montant total élevé augmentant le reste à charge.

La révolution paul morlet dans le domaine de l’optique tient du fait qu’il propose les mêmes qualités de verres et monture à 10 fois moins le prix proposé par les optiques classiques. Ces lunettes sont disponibles à partir de 10 euros. Cela laisse au client le choix de personnaliser à volonté ses lunettes de vue tout en gardant la qualité requise. De plus, il est possible de suivre la tendance mode du moment sans dépasser le budget autorisé par la sécurité sociale pour un remboursement à 100%.

Le rythme de changement des lunettes de vue

Les lunettes de vue s’usent et la vue elle-même se modifie au fil du temps. Dans ces conditions, le rythme de changement des lunettes de vue diffère d’une personne à une autre. En général, il faut changer ses lunettes de vue :

  • Tous les 6 mois pour les enfants de moins de 16 ans
  • Tous les ans pour les hypermétropes
  • Tous les deux ans pour les myopes
  • Tous les deux à trois ans pour les presbytes (au-delà de 42 ans)
  • En cas de verres ou monture abimés, de maux de tête ou nausées, baisse de la vision nocturne, ajout de lumière lors de la lecture.

La validité de l’ordonnance médicale provenant de l’ophtalmologue varie de 1 an pour les enfants de moins de 16 ans, 5 ans pour les adultes de moins de 42 ans et de 3 ans pour les presbytes.

Ce rythme de remplacement assez fréquent des lunettes de vue oblige les patients à rechercher des lunettes à prix abordables dans le but d’éviter des retards dans la prise en charge médicale.

Des lunettes à prix abordables

Le système paul morlet offre une prise en charge complète sous la présentation d’une ordonnance datant de moins de 5 ans pour un adulte. L’ordonnance est vérifiée par un optométriste gratuitement qui rend compte des corrections visuelles au médecin traitant. Le client choisit ensuite la monture qui lui convient. La pose des verres adaptés s’effectue sur place et la livraison suit 10 minutes après. Cela garantit une économie supplémentaire de temps  en plus de l’économie d’argent déjà proposée.  En effet, le prix varie de 10 euros à 150 euros, mais de qualité égale aux lunettes 10 fois plus chères ailleurs. La disposition d’atelier et de multitudes de verres sur place permet une livraison expresse au lieu d’un délai classique d’une semaine occasionnant ainsi un déplacement et un coût en plus.

Il est possible d’essayer les lunettes de vue immédiatement et de les réajuster sur place les lunettes. Cela contribue également à amortir le prix total dépensé.

Choisir des lunettes de qualité à petit prix

La première étape consiste  à faire des recherches préalables pour une étude comparative des prix du courant offerts par les différents opticiens. Les ophtalmologues précisent souvent à l’avance les exigences en matière de qualité des verres correcteurs recherchés. Il est ainsi possible d’obtenir un devis personnalisé en ligne sans avoir à se déplacer de suite. Le piège réside dans le fait de se fixer sur le prix des verres correcteurs omettant le coût de la monture qui peut parfois être exorbitant. De plus, il faut également prêter attention aux coûts associés aux déplacements et à l’attente. En effet, en cas de remplacement pour cause de casse des verres par exemple, le fait d’attendre quelques jours ou une semaine handicape énormément l’élève ou le travailleur qui se verront moins efficaces et en difficulté pendant cette période.

En cela, Paul Morlet management répond aux besoins pratiques, mais aussi esthétiques des patients aux troubles visuels divers. En effet, la présence en un endroit d’un large choix de monture facilite la tâche et la vie du client. Loin d’être bas de gamme, la multitude d’options fournie s’adapte aux besoins spécifiques de chacun pour un meilleur rapport qualité-prix.